Fairy Tail Next Gen

Fairy Tail Next gen c'est : 2792 jours d'éclates, 74 membres aussi fou les uns que les autres, un total de 303 bouquins pour 1764 pages.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Le groupe des Dragons Slayers est désormais inaccessible .


Veuillez donc inventez votre magie ou éventuellement reprendre la magie
d'un personnage de l'anime ( en le modelant à votre façon bien entendu ).
Veuillez également favoriser les guildes au lieux de choisir le groupe " mage solitaire ". Merci.
Thème en cour de modification.


Je vote beaucoup, est-ce que je gagne quelque chose?
Et bien oui, les 5 meilleurs voteurs du forum gagnes chacun un lot différent
et plus ou moins importants.
Pour plus d'informations, veuillez vous rendre > ici <
Votez pour le bien du forum.


Une idée ou une envie pour un futur event ?

Contactez le staff via MP, nous nous ferons un plaisir d'écouter vos propositions.



Nous vous invitons à venir voter pour le concours qui vous correspond le plus,
sur le sujet " Sondage One : Concours " qui se trouve > ici <

Partagez | 
 

 [Mission de rang C] Espionnage perverti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Plume


► Messages : 10
► Jewels : 4
► Date d'inscription : 02/04/2011
► Age : 41
Localisation : D'un rêve à l'autre...
Masculin
MessageSujet: [Mission de rang C] Espionnage perverti   Sam 21 Mai - 2:38

L'île lunaire. la silicon valley du monde magique. Un énigme qui chaque jour écrit une nouvelle page de son histoire. Tantôt sous les projecteurs à vanter ses villas, ses sièges d'entreprises, ses universités et découvertes qui font leu fleuron de l'humanité ; tantôt à se cacher des tests peu orthodoxes qui sévissent. On l'appelle Lunaire, car comme la lune, elle a deux faces, l'une radieuse et bienveillante, et l'autre aussi obscure que secrète, qui alimente la polémique et tétanise les plus paranoïaques.

Mais notre protagoniste, mage noire au demeurant, n'avait point l'intention de vraiment creuser les allégories fumeuses de ces humoristes journalistes. Sa mission, bien que floue, demeurait géographiquement très précise et décrite. Son objectif premier, rencontrer un homme d'affaires, en personne ? Non, il ne faut pas rêver, ces gens sont au-dessus des lois, au-dessus des moeurs, et surtout loin des mages noirs. Bien que leurs services soient constamment souhaités et grassement récompensés.

Triela était invitée dans un restaurant luxueux, à des parsecs des mafias du continent, ici chaque rendez-vous d'affaires, causant de sang ou de billets verts, finit toujours dans un grand hall chic et raffiné. Une jeune hôtesse l'y accueillerait, et l'emmènerait jusqu'à la table du messager, protéger par deux immenses gorilles qui devaient, sans doute, peser trois fois le poids de la Dragon Slayer des Ténèbres.

Les renseignements dont ce messager dispose sont très maigres. Il ne l'aiguillerait que vers la demeure.

Ah non ? Il la renseignerait aussi sur le contenu et le résultat de cette fameuse recette. Et, elle comprendrait pourquoi les services d'une mage noire avaient été requis. La recette en question permettait de concocter l'AlphaOméga. L'outil ultime, comparable au cérébro d'un ancien univers, qui permettait de situer les mages moyens qui avaient une aura assez conséquente pour être apparente, et assez faibles pour ne pouvoir la camoufler. Cet outil, mis en vente, permettait de recouper les données de chacun d'entre-eux via un stockage magique dans des lacrymas liés les uns aux autres. Permettant ainsi au Conseil d'instaurer dans Fiore tout entier une surveillance quasi constante des mages circulant...

Finalement, Triela prendrait-elle le risque de permettre l'existence d'un tel objet en remplissant simplement sa mission ? Ou bien le détruirait-elle au risque de se mettre deux des plus puissantes firmes de haute technologie d'Earthland à dos ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Triela


► Messages : 120
► Jewels : 1048
► Date d'inscription : 29/03/2011
► Age : 26
Féminin
MessageSujet: Re: [Mission de rang C] Espionnage perverti   Sam 21 Mai - 9:54



Un ciel étoilé et un astre lunaire sous sa forme finale éliminant certains coins d'ombre. Les building et immeubles aux alentours et en plein centre-ville sont tous éclairés par de grandes et de moins grandes enseigne de couleur vive se reflétant à même le sol. Les lampadaires sont eux aussi de la partie malgré leurs nombres infimes encore en parfait état de marche. Que demander de plus pour une nuit parfaite en cette fin d'été ? Rien que le fait de voir ce ciel réunir autant d'étoiles en même temps est parfait à mes yeux. Certains, en regardant tous ces petits points lumineux dans le ciel peuvent dire de quelle constellation ou étoile il s'agit mais, moi je ne vois rien de tout ça, je vois simplement un nid d'étoile qui rend la vue agréable. Il est inutile de s'ennuyer à chercher ce que signifie ces deux étoiles collées ou encore ces trois étoiles formant un triangles rectangle, c'est vraiment chercher à se compliquer la vie. Pourquoi certains ne savent pas ou ne peuvent pas se contenter de simplement observer le ciel sans chercher à comprendre tout en se posant des milliers et des milliers de questions inutiles ? Certains même en font leur métier, il faut croire qu'étudier quelque chose qui leur serra complètement inutile dans leur vie et à tout jamais leur plait. De plus, ils finissent par leur donner un nom des plus attendrissant ne signifiant rien du tout. Dans le ciel, l'espace, la seule chose qui peut paraitre encore intéressante c'est le trou noir, le néant. Malheureusement, cela leur est encore complètement inutile et ce tout au long de leur vie. Bref, ne voir qu'un ciel magnifique hors toutes ces étoiles sont quelque chose de formidable et bien plus utile que de chercher à en savoir plus sur le comment du pourquoi. Au sol, à l'intérieur de l'une des plus grosses ombres du coin sur un lampadaire éclaté dont les morceaux de verra sont encore éparpillés au sol, se trouve ma personne. Oui, je suis bien assise et jambes dans le vide sur un lampadaire miteux. Le pourquoi je suis là ? C'est assez simple. Depuis ce matin même je suis en voyage de L'ile Galuna, là où siège Mirror Heart à ici-même pour une seule et unique raison, accomplir une mission. Oui, j'étais partie seule pour une satanée mission. J'en avais marre de rester les pieds dans le pat et toujours au même endroit sans même respirer un autre air bien que pollué. Rester constamment en place n'est pas mon genre, je préfère largement voyager. En quoi consistait cette mission ? Récupérer une recette chez un individu quelconque. Pas très compliquer en somme bien que je n'en connaisse pas réellement le contenu et peut m'importe. En tant que mage et surtout en tant qu’exécutrice de cette fameuse mission, je ne dois pas m’arrêter à de telle futilités et quand bien même au pire cette mission s'avèrerait bien plus importante qu'elle n'en a l'air, il suffira de faire chanter le commanditaire et en tirer profit.

Bref, sur cette lettre est indiqué l'endroit ou plutôt la demeure ou je dois me rendre. Bien heureusement d'ailleurs, je me vois mal chercher dans cet amas d'immeuble tout aussi luxueux les uns que les autres. Raison de plus pour faire chanter le commanditaire, je vous le dis. Me laissant pendre un rien au lampadaire avant d’exécuter un bond sur la terre ferme, je passais une première fois ma main dans mes cheveux tout en baillant monstrueusement. Ces heures de routes m'avaient littéralement tuée. Sortant à nouveau la lettre de ma poche, lettre que j'avais récupérée dans l'antre des missions de Mirror Heart bien évidemment, je regardais rapidement où je devais me rendre précisément. Il était indiqué que je trouverais rapidement ce grand immeuble rouge brique ayant une enseigne de restaurant chic, la plus chic de ile. Ce ne m'avançais évidemment pas beaucoup il y a tant de restaurant ici. Prenant mon courage à deux mains, j'entrepris une petite marche nonchalante tout en porte mon regard à gauche à droite dans l'espoir de trouver cette fameuse enseigne tant convoitée par moi-même. Les ruelles étaient déserte, aucun âme aux alentours. J'avais l'impression de me trouver dans un de ces film d'horreur série B où l'on sait presque directement ce qu'il va y avoir. Vous voyez le genre de film où l'on ai pas surprise de voir arriver le grand méchant abattre sa victime de sang froid. Plongée dans mes réflexion, j'allais presque loupée une gigantesque enseigne installée à la moitié d'un bâtiment très chic. Je n'étais pas certaine d’être au bon endroit mais bon qui ne tente rien n'a rien.

Passant aussi directement les portes de ce bâtiment bien plus lumineux à l'intérieur qu'à l'extérieur et surtout bien plus accueillant, je portais mon regard sur la seule personne qui se trouvait au Hall d'entrée. Une jolie femme accueillante elle aussi par sa beauté conséquente. Avant même que j’eus le temps de porter le moindre mot à ses pavillons, la voilà qu'elle me plonge dans ses belles paroles que j’approuvais d'un hochement de tête afin de lui faciliter la tâche.

" Bonsoir, soyez la bienvenue. Vous devez certainement être ici pour la mission n'est-ce pas ? Veuillez me suivre s'il vous plait. "

Je ne m'étais apparemment pas trompée d'enseigne, une chose de bien. Sauf bien sur si plusieurs missions sont lancée à partir de cette ville impure. Je la suivais d'un bon mètre alors qu'on traversait le long couloir menant à deux gigantesques portes blanchâtre faite d'un bois très épais. A peine nous les passions, que je put dors et déjà observer l'intérieur de cette nouvelle salle. C'était un gigantesque restaurant que l'on aurait put noter de bon nombre d'étoiles. Toutes les tables étaient vide à l'exception d'une seule.table où s'y trouvait un vieil homme vêtu d'un costume classe accompagné de deux énorme armoire à glace située debout à seulement dix centimètre de lui. C'est vers cette table que l'on se dirigeait et que j'étais invitée à m'asseoir. Quant à la jeune hôtesse, elle venait d’être invitée à prendre congé. Les siège étaient clairement confortable, d'un cuir rouge les recouvrant, ils étaient bien chaleureux. Quant aux tables, leur penchant pour ce marbre les rendaient bien plus froide qu'elles n'y paraissaient. De toute manière, je n'étais pas ici pour critiquer cet endroit, j'étais ici pour rencontrer mon commanditaire. Bien qu'évidemment ces deux bonhommes qui l'accompagnait ne me donnait pas bon.

Ils ne possèdent certainement aucune once de magie mais, le simple fait de me serrer de leur deux bras musclés suffirait à me broyer tous les os du corps afin de me laisser presque pour morte, inconsciente. Ma tremblote fut soudainement arrêtée par cette pensée lugubre qui me faisait sourire. Après tout, pourquoi me sauteraient-ils dessus ? Je ne suis qu'ici pour une mission pas pour me battre avec deux humanoïde, du moins je ne pense pas. Bien droite sur ma chaise et laissant pendre ma chevelure platine franginée, j'observais le vieil homme d’un air plein de fougue. Je n'attendais qu'une seule chose, qu'il m'explique clairement en quoi consiste mon boulot et surtout, où doit-il se faire.


_________________

" Veux-tu gouter à la mort, étranger ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Plume


► Messages : 10
► Jewels : 4
► Date d'inscription : 02/04/2011
► Age : 41
Localisation : D'un rêve à l'autre...
Masculin
MessageSujet: Re: [Mission de rang C] Espionnage perverti   Sam 21 Mai - 13:10

Continue, conte l'entretien. C'est ta mission, j'suis simplement là pour t'aiguiller, pour jouer quelques personnages importants, pour t'offrir des choix. Mais c'est ton récit = )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Triela


► Messages : 120
► Jewels : 1048
► Date d'inscription : 29/03/2011
► Age : 26
Féminin
MessageSujet: Re: [Mission de rang C] Espionnage perverti   Sam 21 Mai - 19:54



Les secondes s'écoulaient, les minutes s'écoulaient et tous deux nous regardions toujours dans le blanc des yeux comme deux abrutis de première. Doucement, je commençais à en avoir marre. Après une journée complète de marche, j'ai droit au regard d'un vieil abruti non mais, je rêve ou quoi ? Le pire dans tout ça, c'est son sourire sournois qui me prend pour une débutante. Bon, je le suis peut être en partie mais, qu'importe. Je suis mage avant tout. Alors que j'allais me lever de cette chaise infâme pour sortir de ce bâtiment déplorable et ainsi rentrer à la guilde, c'est d'une voix rogue que le vieil homme prit parole.

" Bien ... Vous n’êtes apparemment pas très patiente mais qu'importe, vous n'y serez pas portée à défaut. Je suppose que vous êtes une mage de Mirror Heart et ici pour l'annonce. Prenez une coupe de champagne avant toute chose. Comme le dit bien l'annonce, il vous faut récupérer une recette. Elle se trouve dans la bâtiment le plus médiocre, le plus déplorable de cette ville, vous ne le raterez certainement pas. A l'intérieur, vous serez très vite aiguillée par ce bout de papier. Vous voulez certainement connaitre le contenu de cette recette n'est-ce pas ? "

Pour une qui jusqu'à maintenant ne faisait que m'observer, il est très bavard je l'accorde. Attrapant la coupe de vin rouge qu'il me tendait de sa main gauche, je la portait à mes douce lèvre en sirotant la moitié de son contenu d'une seule traite. Délicieux, , très délicieux même. Ses paroles sont assez hilarante. Oui évidemment je suis une mage de Mirror Heart sinon, pourquoi je serais là en face de lui à attendre qu'il fasse mine de me parler de cette mission de débile ? Quel vieux con alors. De plus, la description qu'il me fait de son bâtiment rival est un peu la même que on bâtiment à lui. Lui dire à lui-même par ma voix serai un manque de respect je vais donc éviter après tout, c'est lui qui va me payer il vaut mieux donc éviter toute confusion face à sa fierté et autre. Bref, je savais donc maintenant ce que j'allais y faire dans ce bâtiment si seulement je le trouve. Une recette ...Un simple bout de papier contenant une recette ... Pourquoi faudrait-il un mage pour récupérer un bout de papier face à un humanoïde sans la moindre once de magie ? Portant ma douce voix à ses pavillons, je lui exprimais ma joie.

" Si je dois suivre votre description je n'ai plus qu'à la chercher ici même cette fameuse recette et son contenu m'importe peu. Vous en avez fini ? "

Il fallait absolument que je la sorte. Elle me rongeait presque de l’intérieur cette canaille. J'espère maintenant que ses exigence s’arrête là et que je vais enfin pouvoir l’exécuter cette mission et la régler cette nuit afin d’être rentrée au pire pour demain soir à la guilde. Croisant les jambes afin d'instaurer une posture des plus gracieuse telle une féline, j'attrapais ma coupe et ce qu'il en restait à l'intérieur afin d'en vider son contenu en l'espace de deux gorgée et ainsi déposer la cristal sur cette table de marbre dans un cling effroyable bien que simple. Arborant un rictus, je le remerciait de cette délicieuse coupe de vin qui ravisait mon palet délicat. Liant mes mains entres-elle sous la table, j'étais prête à écouter.

" Hum ... Oui c'est tout ... Vous pourrez dormir ici cette nuit, l'étage du haut comporte bon nombre de chambre vide, vous y êtes la bienvenue. Vous êtes évidemment autorisée à vol... emprunter cette recette ce soir. "

Un rictus se marquait sur ses lèvres. Il avait donc fini cette discussion bâtarde. Très bien j'allais donc vol... emprunter cette recette comme il le dit si bien lui-même. Reculant d'un bon mètre avec cette chaise, je me levais aussitôt prête à quitter la pièce mais avant toute chose, j'offris un sourire au vieil homme avant de quitter la pièce. L’hôtesse était revenue me guider vers la sortie. A deux, nous franchissions la porte menant au hall avant de toute bonnement quitter cet immeuble. Sans même me retournée, je pris direction dans la ruelle voisine. A l'extérieur, toujours aussi sombre mais, cette fois, la nuit était accompagnée par une fine plutôt agréable. Pour la première fois depuis des semaines, j'étais habillée en conséquence si on peut dire ça ainsi. Un jeans slim bleu électrique, un sweat verdâtre tireté au centre, une paire de bottine, des sous-vêtement et cette capuche accrochée au pull qui me remontait sur le haut du crâne. Non, je ne portais rien en dessous de ce sweat si ce n'est mon soutif bien évidemment, je suis bien plus alaise ainsi. Débouchant de ruelles en ruelles, de coin de rues en coin de rues, je cherchais à nouveau un bâtiment, un foutu bâtiment qui doucement me faisait désespérée.


_________________

" Veux-tu gouter à la mort, étranger ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♫ Contenu sponsorisé ♪


MessageSujet: Re: [Mission de rang C] Espionnage perverti   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission de rang C] Espionnage perverti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail Next Gen :: » Fiore - RP ღ :: » Fiore - Sud ღ :: » L'île Lunaire ღ-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Autres Mangas (RPG)